La Faucheuse

Date de publication : 16/02/17 (édition française) 1507-1
Auteur : Neal Shusterman
Genre : Science-fiction
Edition : R – jeunes adultes
Format : Broché
Nombre de pages : 504

La littérature de jeunesse n’est pas toujours très bien vue. Quand je dis n’est pas toujours très bien vue, j’emploie un très gros euphémisme. Étant donné qu’elle est écrite pour des enfants, certains lecteurs vont la considérer comme mal écrite et pas intéressante pour un public adulte. Cependant, ces personnes ont tellement tort. La littérature regorge de trésors littéraires qui peuvent plaire à tout âge. La Faucheuse de Neal Shusterman fait partie de ces trésors.

Dés 13 ans, le lecteur peut plonger dans le premier tome de cette trilogie qui nous envoie dans un futur pas si ravissant. Dans cet univers, la mort n’existe plus, si vous perdez la vie, on viendra vous ressusciter. La vieillesse ? Pas de problème, vous pouvez régénérer vos cellules et redevenir jeune de manière infinie. Bien entendu, les gens continuent d’avoir des enfants et cela pose un problème de surpopulation. Pour faire face à cela est apparu l’ordre des faucheurs. Quand un faucheur tue une personne, elle ne sera pas ressuscitée. Elle est morte. Définitivement. N’est-ce pas la solution parfaite ? Rowan et Citra deux apprentis faucheurs vont découvrir l’envers du métier.

Ce livre est tout simplement génial ! On découvre une société qui n’a plus peur de la mort. Les gens qui se font glaner (tué par un faucheur), ce sont les autres, pas eux. Ils ont donc un tout autre rapport avec la vie et le monde qui les entoure. Les chapitres basculent entre les points de vue de Citra et Rowan. Entrecoupée par le journal de Dame Curie qui raconte l’histoire des faucheurs et leur rôle dans la société. Les deux héros sont tous deux très différents. D’un côté, on a Citra, une jeune fille ambitieuse, forte, avec une famille aimante. De l’autre, il y a Rowan, le jeune homme effacé, mais attentif aux autres et qui cache des ressources inespérées. On tombe donc dans des lieux communs concernant les personnages. Cela n’empêche pas d’aller de surprise en surprise et d’avoir des révélations qui font presque tomber le livre des mains (et que je m’empresser de récupérer) jusqu’à la toute fin !

La faucheuse est un roman addictif. J’ai eu le plus grand mal de lâcher. J’ai beaucoup aimé l’univers qui a été dépeint et les personnages. C’est le genre de roman qui ne connaît pas la moindre fausse note. Le tome un peut se suffire à lui-même, j’ai donc hâte de découvrir les tomes deux et trois pour voir comment l’intrigue va se développer par la suite. J’ai hâte de voir son adaptation cinématographique. En effet, le livre est déjà en cours d’adaptation cinématographique par les studios Universal !

Vais-je aimer ce livre ?

Si vous êtes le genre de lecteur à aimer la littérature jeunesse, foncez ! Si vous êtes plutôt réticent à lire de la littérature de jeunesse, ce livre est un bon moyen de découvrir que cela peut-être très cool. Il y a de très bonnes idées, de nombreux rebondissements et on a un univers bien travaillé. C’est un livre dans lequel on ne s’ennuie pas et on ne peut pas s’ennuyer. Les personnages peuvent paraître agaçants parfois. Enfin moi je les ai parfois trouvé agaçants, parce qu’ils étaient un peu lieu commun, habituel. Si comme moi ça ne pose pas plus de problèmes que ça, foncez ! C’est une lecture très agréable et sympa. En plus, la couverture est superbe.

Une réflexion sur “La Faucheuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s