Les tribulations d’une cuisinière anglaise

Date de publication : 10/02/2013 (édition française) les tribulations d'une cuisinière anglaise.indd
Autrice : Margaret Powell
Genre : Biographie, roman historique
Edition : Payot et Rivages
Formats : relié, poche, e.book

Parfois, avoir envie de lire un livre en particulier peut reposer sur une phrase de marketing. Ici, c’était : le roman qui a inspiré Dowton Abbey. Quand je découvre qu’une série ou un film est adapté d’un film, j’adore aller chercher le livre pour pouvoir le lire. Même si l’on me dit que c’est juste inspiré, j’ai envie d’aller lire le livre ! C’est donc cette habitude de lire les livres qui ont été adaptés qui m’a amenée à lire Les tribulations d’une cuisinière anglaise !

Margaret Powell nous ramène dans les années 20, quand elle doit rentrer en condition. Elle, elle aurait aimé être institutrice, mais ses parents n’ont pas les moyens de lui payer l’école. Elle essaie différents postes allants de la femme de ménage à vendeuse dans une boutique de bonbons en passant par la blanchisserie. Cependant, elle ne garde aucun de ces postes pour différentes raisons ce qui l’oblige à rentrer en condition. Le truc c’est qu’elle n’aime pas faire la couture. Elle n’a donc d’autres choix que de devenir fille de cuisine. Tous les autres postes supposent de faire la couture. Dans sa biographie, Margaret raconte donc sa vie de son enfance à quand elle arrive enfin à quitter sa condition.

Quand on présente le livre, on se concentre essentiellement sur le fait qu’elle raconte son expérience de fille de cuisine, puis de cuisinière. Toutefois, Magaret raconte pendant plusieurs chapitres son enfance, puis sa vie une fois qu’elle a cessé de travailler. Pourtant, elle ne s’éloigne pas une seule fois de son sujet, le reste de sa vie est lié à son métier de cuisinière. Pourquoi, il y avait le personnel de maison et Eux, les Autres. À travers son récit, elle raconte des anecdotes tout à fait aberrantes auxquelles il est difficile de croire. Quand je les lisais, je savais qu’elle racontait son passé et en même temps j’en étais complètement dépassé. Il y a par exemple cette femme qui refuse de prendre le journal, car Margaret lui tend le journal au lieu de l’avoir posé sur un plateau d’argent. WHAT THE FUCK ? On découvre un monde où les droits sociaux n’existent pas et où quand le personnel ose demander qu’on le considère comme des êtres humains sont considérées comme des personnes tout à fait ingrates. Margaret raconte tout ça avec beaucoup d’humour. Elle est le genre de personne qui donne l’impression qu’elle écrit comme elle parle. Cela rend donc la lecture très facile, voire addictive. J’avais l’impression d’être assise à côté d’elle, pendant qu’elle me racontait son passé. J’ai beaucoup aimé ça. Même si parfois c’est un peu frustrant, parce que j’avais envie de lui poser des questions d’en savoir plus sur tel ou tel sujet. Sauf que ce n’est qu’un livre et l’échange ne se fait que dans un sens.

Vais-je aime ce livre ?

Ce livre a inspiré Dowton Abbey, mais il a juste inspiré. Donc si vous vous imaginez que vous allez voir de super intrigues de fifous, vous allez être déçus. Je pense que cette biographie peut être vraiment appréciée si on aime la petite histoire. Celle de ces personnes qui n’ont pas marqué les grandes dates qu’on doit apprendre pour mieux les oublier le lendemain. Personnellement j’ai adoré me retrouver plongé dans une autre époque. Découvrir un mode vie qui est complètement éloigné de ma réalité. C’était vraiment passionnant et j’ai adoré. Il faut néanmoins garder en tête que c’est une biographie et non un roman. On en ressent la différence à la lecture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s