La symphonie des abysses – tome 1

Date de publication : 13/02/14symphonie
Autrice : Carina Rozenfeld
Genre : Dystopie young adult
Edition : Robert Laffont
Formats : Broché, ebook
Nombre de pages : 474 (format broché)

Pendant une longue période, j’ai lu énormément de dystopies young adult. Je me suis même mise à lire en anglais, parce que c’était un genre que j’adorais. Et puis j’ai fait une overdose et je n’ai plus été capable de terminer un premier tome. Jusqu’à ce que je tombe sur la dilogie La symphonie des abysses à la bibliothèque. Ce que j’aime bien dans les dilogie (série en deux tomes), c’est que je sais que l’auteur ne va pas étirer son récit parce que les trilogies c’est la mode. Un certain nombre de trilogies que j’ai lues aurait pu être condensé en deux tomes je pense. En plus j’étais dans une période où la panne de lecture menaçait de poindre donc je me suis dit : pourquoi pas ? Et j’ai bien eu raison.

La symphonie des abysses est un roman qui se divise en deux parties. L’intrigue se passe dans un atoll. Un atoll c’est l’anneau unique version île. Il est nommé l’Anneau. En son centre, il y a le cercle et tout autour d’un grand mur qu’on ne peut pas passer. Il y a deux villes complètement différentes, inconscientes de l’existence de l’autre, mais qui partagent le même règlement intérieur qui ne rigolent pas et où si l’on ne le respecte pas c’est la peine de mort. Les règles c’est par exemple interdiction de se toucher ou encore interdiction de faire de la musique, de chanter, de peindre, de dessiner. Ou encore l’obligation de prendre un somnifère le soir. Bref. Des règles qui ne sont pas trop la joie. Dans la première partie, on fait la connaissance d’Abrielle, une adolescente qui s’ennuie. Elle pourrait chanter la même chanson que Moana la dernière princesse Disney sauf que bon, elle ne veut pas mourir donc elle ne chante pas. Dans la seconde partie, c’est Ca et Sa qu’on rencontre deux Neutres.

Et là, vous vous demandez, quoi ? Des Neutres ? J’y viens. La première partie m’a terriblement fait penser à Mme de Bovary. Cela parle de l’ennui tellement bien que je m’y suis ennuyée ! Cependant, j’ai voulu donner sa chance à ce roman. Donc j’ai feuilleté vers la fin du roman pour voir si cela ne pouvait pas me capter. Et là, je suis tombée sur un passage écrit en neutre. Avec le pronom iel notamment ! Ma curiosité a tout de suite été attisée et je trouve que l’autrice nous propose un concept vraiment génial et très intéressant. L’intrigue en elle-même ne m’a pas tant accroché que ça, par contre les questions qui sont soulevées et la réflexion qu’apporte le récit sont tout à fait inédites ! Et le retournement de situation à la fin du roman me fait continuer à espérer ce questionnement de la société. Une dystopie c’est quand la littérature nous oblige à remettre en question notre société, à réfléchir dessus et ne pas prendre pour acquis ce qui est. Pour le coup, le roman est vraiment parfait pour ça. Il y a une réflexion que je n’ai jamais encore vue ! C’est le point fort de ce roman. J’espère que le tome deux sera tout aussi sympa.

Vais-je aimer ce roman ?

Je pense que mon problème c’est que j’ai lu tellement de dystopies young adult que je suis un peu blasée par ce genre. Donc, si vous n’êtes pas dans le même cas que moi n’hésitez surtout pas et foncez le lire ! Vous allez surkiffer ce roman. Si vous cherchez un roman qui interroge sur le genre, le rapport de la société aux relations, etc. il apporte une réflexion très intéressante. Je pense que cela peut être sympa de le lire simplement pour les questions qu’il amène.

Rendez-vous la semaine prochaine pour lire la critique du second tome !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s