L’autrice du mois : Agatha Christie

Dans cette série d’articles, je vous présenterai les autrices que j’apprécie. Je ne présente pas leur vie, ce n’est pas ce qui m’intéresse en tant que lectrice. Je vous raconte le rapport que j’ai avec leurs livres, leur écriture et pourquoi leur nom pop dans ma tête quand je pense à un genre en particulier. Pourquoi juste des femmes et pas des hommes ? Tout simplement parce qu’aujourd’hui encore les femmes sont moins reconnues, même dans le monde de la littérature, parce que souvent on juge ce qu’elles écrivent moins bon et enfin parce que mis à part quelques exceptions on cite plus souvent les hommes que les femmes. Pourtant elles sont bien là.

Agatha Christie Ce mois-ci, j’ai beaucoup hésité dans le choix de l’autrice. Je voulais vous parler de la merveilleuse Clémentine Beauvais et de son blog génial, de Juliet Marrillet qui a écrit une saga familiale fantastique ou encore de Marie Brennan qui est l’autrice de Mémoire de Lady Trent. Je me suis finalement arrêtée sur une autrice du vingtième siècle, que vous connaissez très probablement et dont je suis en train de (re)découvrir les livres en ce moment : Agatha Christie. J’avais déjà lu cette autrice quand j’étais adolescente, mais sans avoir été marquée plus que ça par son écriture.

Ses œuvres littéraires

Je ne vais pas vous citer l’ensemble de ses œuvres littéraires, cela serait un article qui n’en finirait plus ! Agatha Christie a été une autrice plus que prolifique. Elle a écrit 67 romans, 190 nouvelles, 18 pièces de théâtre, des poèmes et une autobiographie. Elle est avant tout connue pour ses romans policiers ! Elle est entre autres la maman d’Hercule Poirot et de Miss Marple. Certains de ses personnages sont présents et se croisent dans plusieurs de ses œuvres. Personnellement, j’apprécie énormément Hercule Poirot ! Il est tellement drôle avec sa moustache dont il est si fier, très intelligent et un petit peu vieux con sur les bords.

Son écriture

J’adore l’écriture d’Agatha Christie, elle est légère, fluide et toujours très intelligente. À chaque fois, je me fais avoir et je n’arrive pas à trouver le ou les meurtriers j’adore ça ! Ce que j’aime tout particulièrement c’est que l’on est dans un policier pur et dur. Il n’y a pas cet aspect thriller sanglant que l’on trouve dans la plupart des policiers contemporains où la victime n’est pas juste morte, mais a aussi été torturée atrocement et où on va croiser des cannibales, des pédophiles et autres horreurs. Dans les Agatha Christie, les victimes sont juste empoisonnées, pendues, noyées, bref elles sont juste tuées d’une manière normale. Les meurtriers ne vont pas dans le grandiloquent, ils tuent et c’est tout. Par contre, il faut bien garder en tête que son écriture est d’une autre époque. On peut avoir des passages grossophobes, sexistes ou racistes. C’était une époque où il était normal d’appeler une femme grosse dondon ou que l’on était choquée par la longueur des jupes des filles. Quoi que ça cela n’a pas encore beaucoup changé. Personnellement, j’arrive plus ou moins à faire abstraction. Généralement, ce sont juste des petites remarques balancées comme ça, mais qui me font tiquer tout de même.

Autrice et lectrice

J’ai longtemps eu des préjugés vis-à-vis de cette autrice. Je pensais qu’elle avait une écriture un peu vieux jeu. Pour moi elle était un peu l’inspecteur Derrick littéraire. Je l’ai redécouverte dans le cadre du club de lecture sur le forum Madmoizelle et j’ai tout de suite accroché à son écriture ! J’aurais tellement aimé pouvoir la rencontrer un jour et lui poser tant de questions sur comment elle écrit ses romans, ses personnages et si elle aime les pommes. J’ai beaucoup d’admiration pour cette autrice. Elle fait partie des quelques auteurs dont je peux enchaîner les livres sans jamais me lasser !

Avez-vous déjà lu un de ses romans ? Quel est votre préféré ?

12 réflexions sur “L’autrice du mois : Agatha Christie

  1. tsllangues dit :

    Agatha Christie, ce sont des romans un peu désuets aujourd’hui mais toujours aussi plaisants à lire. Du soft, de l’assassinat feutré, du criminel bon joueur qui se laisse avoir par la logique implacable du/de la détective. A lire en buvant une tasse de thé.
    Mais Agatha Christie, c’est aussi une vie. Une disparition inexpliquée, un divorce, un engagement lors de la 2nde guerre mondiale. Tu précises qu’elle vivait à une époque encore pleine de préjugés, mais ces préjugés elle les a aussi bravés, en épousant en secondes noces un homme de 15 ans plus jeune qu’elle et de religion différente, en vivant jusqu’à un âge avancé sur les chantiers de fouilles archéologiques etc.
    Il y a l’autrice, mais il y a aussi la dame. Vu comme ses expériences personnelles ont influencé son oeuvre, il est important de ne pas l’oublier.

    Aimé par 1 personne

    • Babitty Lapina dit :

      Je vois ce que tu veux dire, mais pour moi les classiques le sont, car ils ne sont pas désuet justement. Et d’accord à 100% pour la tasse de thé !

      Je ne connaissais pas la vie d’Agatha Christie ! Il faudrait que je me penche dessus. Dans cette série j’ai déjà eu envie de parler de la vie de l’autrice, car je la trouvais très intéressante. Sauf que cela ne collait pas avec le format de l’article, du coup j’envisage de faire une série dans laquelle je m’intéresse plus à la vie des autrices !

      Aimé par 1 personne

  2. motivationdouce dit :

    Ses romans sont épatants ! C’est d’ailleurs vrai ce que tu dis, on n’est pas dans le malsain et la surenchère, mais dans des intrigues qui ne vont jamais dans le facile, sophistiquées, et de la surprise à tous les coups 🙂 J’ai adoré « Les dix petits nègres » et « Le crime de l’Orient-Express ».

    Aimé par 1 personne

  3. latourneedelivres dit :

    Je n’en ai lu qu’un, et c’était Mort sur le Nil, je me suis fait avoir comme une bleue ! (ce que je suis en matière de policiers, certes) Par contre, je ne lirai jamais Dix petits nègres tant que l’édition française n’aura pas changé le titre. (l’édition anglaise l’a fait depuis longtemps…) Ca me choque trop…

    Mais sinon, grande autrice, oui ! J’en apprends toujours dans des articles de ce genre sur ton blog 😉

    Aimé par 1 personne

  4. hermioneecrivaine dit :

    J’ai totalement été d’accord avec toi dans ce que tu as dit dans le paragraphe Son écriture.Récemment j’ai lu Le crime du golf et je marquais sur une feuille les indices touvés, les suspects et mobiles pour essayer de résoudre le crime mais je n’ai au final pas trouvé le coupable. En effet ces meurtres sont simples ce qui fait que même des enfants peuvent en lire sans être effrayés (j’ai lu mon premier Christie à 10 ans, il y a 4 ans). C’est quoi grossophobe? Et en effet j’ai vu les remarques sexistes et racistes mais comme les remarques sexistes sont prononcées par des hommes dans ses romans, c’est peut-être pou les citiquer?

    Aimé par 1 personne

    • Babitty Lapina dit :

      La grossophobie c’est la peur / la moquerie des personnes en surpoids et/ou jugée grosse. Hercule Poirot par exemple appelle plusieurs fois une femme : « grosse dodon » Je ne pense pas que c’est pour les critiquer, sinon les personnages sexistes, etc. seraient tourner en ridicule. Alors que là non. Mais il faut remettre l’oeuvre dans son contexte et à une époque c’était normal de parler ainsi. Cela ne veut pas dire que c’est acceptable pour autant.

      J’aime l’idée de noter des indices sur une feuille ! Mais avec Agatha Christie je ne pense pas qu’on puisse résoudre le meurtre, parce que le détective, la détective, a une longueur d’avance sur la lectrice, le lecteur. Le personnage a des informations qu’on a pas !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s