Libraire en librairie indépendante

6a00d8342e8a5353ef015392e3b15f970bLa librairie est probablement l’un de vos endroits favoris, du coup je vous propose un second article sur les libraires ! Dans l’article précédent, je vous parlais du métier de libraire en grande surface. J’avais notamment abordé les études qui amènent au métier et le travail en librairie. Pour ne pas faire doublon et répéter ce dont je vous avais parlé précédemment, je vais me concentrer surtout le rôle d’une petite librairie et comment le libraire arrive à rendre cet endroit magique. Comme d’habitude, vous pouvez lire le témoignage complet. Sam a une expérience super intéressante et elle est un peu la libraire que je rêve d’avoir. Personnellement la dernière fois que je suis allée dans une librairie, je me suis fait traiter d’idiote qui confond des livres et j’ai aussi eu le droit à « non, on n’achète pas ce genre de littérature ici. » Cela me rassure énormément quand je rencontre des gens comme Sam.

Une librairie indépendante est une structure qui ne dépend d’aucun groupe. Elle crée sa propre identité, choisit les livres et le nombre d’exemplaires. Ce point est essentiel, car une librairie indépendante aura plus tendance à mettre en avant des petits auteurs et des maisons d’édition méconnus qu’en grande surface. De plus, le libraire va créer une sélection de livres qui va représenter sa librairie. Vous aurez peut-être moins de titres qu’en grande surface, mais ils seront plus sélectionnés.

C’est aussi dire en feuilletant les catalogues, ce livre là je le prends parce que je sais que telle personne va adorer.

Comment se fait cette sélection ? Tout d’abord, le libraire reçoit des catalogues des maisons d’édition. Cependant, selon le poids de la librairie le catalogue n’est pas le même. Du coup parfois les librairies se regroupent pour avoir plus d’importance auprès des maisons d’édition. Il faut aussi s’intéresser aux sorties littéraires, enfin il peut avoir la visite de représentant. Sam est libraire en outremer, ces derniers ne viennent donc pas souvent lui rendre visite. Les catalogues sont donc d’autant plus importants ! En métropole, c’est surtout le représentant qui sera important. Une fois qu’il connaîtra bien la librairie et les goûts des lecteurs la fréquentant, il peut proposer une sélection de livres à mettre en avant, tout en proposant le catalogue complet. Il va être aussi celui qui va fournir des services presses aux librairies. Ce sont des exemplaires de livres qui sont parfois non corrigés et qui permettent aux libraires de le découvrir en avant-première.

En plus de la sélection de livres a énormément de tâches. On retrouve celle qu’il y a pour un libraire en grande surface : ranger les livres, conseiller, présenter les coups de cœur, etc. Il y a des tâches moins sympas comme faire le ménage ou la comptabilité et d’autres qui au contraire vous mettront des étoiles dans les yeux ! Être libraire indépendant c’est aussi créer des vitrines, travailler avec des bibliothèques, animer des clubs de lectures, des dédicaces, diverses manifestations littéraires, etc.

En apprentissage, on nous martelait sans arrêt que les clients ne venaient plus en librairie que pour deux raisons : le conseil et le contact humain.

On peut trouver le conseil et le contacte humain dans une librairie en grande surface. Par contre, en librairie indépendante, le libraire sera plus amené à aller vers vous s’il voit que vous avez besoin de son aide. Probablement est-ce pour cela que la librairie indépendante a plus cette image d’Épinal où l’on trouvera un passionné qui viendra nous conseiller. Dans une librairie indépendante, le client va plutôt chercher le contact. Par contre cela à ces inconvénients aussi avec les clients impatients, qui ne comprennent pas pourquoi le livre qu’ils veulent doit être commandé ou encore qui trouvent que les livres sont trop chers.

Si les livres neufs vous semblent moins chers, c’est aussi à cause des 5 % de remise que sont autorisés à faire tous les vendeurs de livres neufs. Le libraire peut vous en faire bénéficier de plusieurs façons, mais la plus simple c’est grâce à la carte de fidélité qui contrairement à la Fnac est majoritairement gratuite.

La librairie semble être un endroit hors du temps, mais en réalité elle sait être moderne. Certaines librairies indépendantes ont des sites qui vous permettent de commander des livres sur internet ou bien même d’acheter des e.books !

J’en profite pour faire un petit point un peu triste. Les librairies indépendantes sont en danger. Les grandes surfaces permettent un accès à la culture beaucoup plus large, car c’est plus facile d’accès, moins impressionnant ou encore ne nécessite pas de se rendre dans un endroit en particulier. Cependant, si vous avez les moyens de vous rendre dans une librairie indépendante sympa privilégiez-la. Vous pourrez trouver un libraire, qui, au fil du temps, connaîtra vos goûts en lectures et pourra vous conseiller mieux que personne. Après si vous n’arrivez pas à en trouver à votre goût, ne vous forcez pas à vous y rendre. Aller en librairie doit rester un plaisir ! En collaboration avec Sam, je vous expliquerai plus en détail pourquoi les librairies sont en danger.

Vous pouvez retrouver le témoignage complet de Sam dans cet article !

Pour aller plus loin :

5 réflexions sur “Libraire en librairie indépendante

  1. rambalh dit :

    Merci pour le rappel sur la menace qui pèse sur les librairies indépendantes. Pas toujours facile de trouver son bonheur mais c’est toujours bien de s’y rendre, ne serait-ce que pour discuter avec les libraires *_*

    Aimé par 1 personne

  2. mabiblio1988 dit :

    Avant, j’allais dans la librairie indépendante de ma ville mais après plusieurs mauvaises expériences je n’y fais plus. Trouver des livres jeunesse à coté de livres pour adulte : Le journal d’une princesse accolé à Chasseuse de la nuit.
    Me faire rembarrer car je cherchais le dernier tome de Vampire academy (la première édition avec la couverture noire) en me certifiant que ce dernier tome n’était pas encore disponible… Oui les librairies indépendantes sont en danger mais bon j’ai finalement traverser la route pour aller à l’Espace Culturel : les livres jeunesse ne sont pas avec les livres pour adultes, quand je cherche un livre pratiquement plus disponible on me dit non désolée on n’en a plus mais on va recevoir la nouvelle version dès sa sortie… Finalement mon choix est vite fait. C’est dommage mais bon.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s