Faire le tri dans ses livres

La semaine dernière j’annonçais que j’allais déménager et j’ai donc été amenée à faire du tri dans mes livres. Cela fait un moment que j’attendais le bon moment pour publier cet article et donc je t’ai raconté un peu comment j’ai vécu faire ce tri et ce que j’ai appris sur moi. Maintenant, il est temps de parler de technique !

Il y a presque un an maintenant (oui, le blog a un peu plus d’un an, cela fait très étrange), je te proposais une réflexion sur quel livre emporter durant l’apocalypse. Je trouve que cette question est un peu plus sympa que la banal : quel livre emporterais-tu sur une île déserte ? J’aime pas cette question. Comment peut-on vouloir emporter qu’un seul livre ? Qui a décrété qu’une lectrice ou un lecteur devait avoir qu’UN seul livre préféré de tous les temps ? Personnellement pour moi ce n’est pas possible. Tout comme il n’est pas possible d’avoir pour moi une bibliothèque extensible. Je me retrouve parfois avec beaucoup trop de livres. Oui, je peux avoir beaucoup trop de livres, parce que dans le lot, il y a des livres qui ne m’intéressent pas ou plus, qui ne m’apportent plus de joie et qui prennent juste de la place. Je ne suis pas une adepte du livre en tant qu’objet (j’en ai certains, mais ils sont peu nombreux). Je ne vais pas avoir un même livre en plusieurs éditions. Sauf Harry Potter, que j’ai en VO et en VF, mais chaque édition l’est dans un seul exemplaire.

P1000031

Tri de mes mangas et BD avec l’aide de Khaleesi 

Si tu es dans la même situation que moi, que tu as trop de livres, je te propose de découvrir mes quelques conseils pour t’aider à faire le point.

Pour faire un tri, je pense qu’il est essentiel d’avoir conscience du nombre de livres que l’on a. Selon ton nombre de livres, cela peut prendre plus ou moins de temps, mais il faut commencer par regrouper tous tes livres dans un même endroit et faire un premier tri. Peut-être que dans ce premier tri, tu verras du premier regard des livres que tu n’as jamais terminés, que tu n’as plus envie de lire, des livres qui provoquent un total désintérêt en toi.

Si tu as toujours l’impression, qu’il te reste beaucoup trop de livres, pose-toi la question suivante. C’est l’apocalypse, j’ai froid et pour survivre je dois brûler des livres : quels sont les livres que je vais choisir pour faire du feu ? Cela marche pour moi, car je n’ai pas d’attachement au livre objet. Il y a certains livres, je ferais un scandale si on essayait de les brûler. D’autres au contraire, je dirais : boarf, si c’est le seul moyen de survivre.

Et si après ces deux étapes il reste toujours trop de livres, il est nécessaire de passer au niveau ultime qui va prendre pas mal de temps : les relire tous. Notre lecture évolue avec le temps, nos goûts et nos envies, des livres qu’on peut adorer il y a quelques années, voir quelques mois, nous laissent indifférents et cette relecture peut même gâcher le souvenir qu’on a du livre. Adolescente j’adorais Twilight. Néanmoins, je ne vais pas aller les relire, parce que je sais que cela va me gâcher le joli souvenir que j’ai de la saga. Si tu sens que la relecture d’un livre ne va pas le faire, ne te force pas à le relire, il ne faut pas gâcher un souvenir.

À l’étape deux, personnellement j’ai tendance à garder des livres que je ne cherche pas forcément à relire. Ce sont les rares livres que j’apprécie comme objet. C’est des livres de cuisine, des arts-books sur des univers que j’adore ou bien qui ont une valeur sentimentale. Leur simple présence me rend heureuse, ils sont donc exempts du passage de la relecture.

Faire un tri, c’est bien mignon, mais qu’est-ce qu’on en fait ensuite ? Personnellement, je suis une adepte du don. Je les donne soit à des associations, soit je les dépose dans une boîte aux livres à côté de chez moi. J’ai les moyens financiers pour m’acheter facilement des livres et c’est loin d’être le cas de tout le monde. De mon côté, je préfère donc donner mes livres. On peut aussi en faire don aux bibliothèques si les livres ne sont pas trop abîmés. Il faut voir directement auprès de votre bibliothèque comment cela se passe. Il existe aussi des sites de trocs de livres qui fonctionnent par des systèmes de point. On troque son livre contre des points et on troque ses points contre un livre. Enfin, vous avez la solution la plus évidente : la vente de vos livres. Cela peut-être entre particulier ou bien dans des boutiques physiques. Attention, certaines librairies d’occasion ne proposent rien d’avantageux. J’en connaissais une qui prenait tous les livres à 80 centimes neufs ou non. Elle comptait le nombre de livres et le multiplier par 80 centimes… Et selon les boutiques un même livre sera repris plus ou moins cher. Cela prend plus de temps que le don, mais cela te permet de récupérer un peu de sous pour acheter d’autres livres !

Et toi, c’est quoi tes trucs pour faire le tri dans ta bibliothèque quand c’est nécessaire ?

17 réflexions sur “Faire le tri dans ses livres

  1. uneviedeslivres dit :

    Le seul tri que j’ai dû faire, c’est lorsque je suis revenue en France. Je n’ai conservé qu’une dizaine de livres, que j’avais tous déjà lus et aimés, excepté la trilogie (qui n’en est plus une) Cinquante nuances de Grey, que j’étais en train de lire. J’ai conservé ceux que j’avais le plus aimé, tout simplement, avec deux exceptions : Mange, prie, aime, que je n’avais pas terminé, mais que je voulais lire ; et La nuit des temps de Barjavel, que je n’avais pas aimé, mais dont mon intuition me disait qu’il fallait absolument que je le relise (quelle merveilleuse intuition, d’ailleurs !). Bon, ça n’a pas été facile, et du coup, aujourd’hui, je ne supporte pas l’idée de faire le tri de mes livres.

    Je devrais partir au Havre en septembre, et je sais que j’essaierai quand même d’en emmener pas mal. Les autres resteront chez mes parents. Je pense emporter mes préférés, car j’y suis attachée, et ceux que j’ai le plus envie de lire (ou ceux que j’aurai à lire pour un challenge). Cependant, comme il y a pas mal de relais lecture (genre boîte à livres) au Havre, je pense en déposer certains. Je sais d’où vient mon attachement aux objets ; pour les livres, c’est différent, j’aime regarder ma bibliothèque, y voir de nombreux livres, je suis même du genre à relire des livres que je n’avais pas aimé. Mais conserver des livres qui ne me conviennent pas du tout, de par leurs messages, par exemple, ça n’est pas utile. Ainsi, je sais que les Cinquante nuances, les Calendar Girl, probablement les After que j’ai et quelques autres partiront pour être lus par d’autres lecteurs 🙂

    En gros, je pense que pour me séparer d’un livre, il faut 1) que je ne l’aie pas aimé 2) que je n’aie pas envie de le relire pour voir si mon avis évolue 3) qu’il ne représente pas mes lectures (ou moi-même) et/ou que les messages ne me conviennent pas.

    Désolée pour ce pavé 😉

    P.S : tu le gardes, Collaboration horizontale ? C’est ma BD préférée ❤

    Aimé par 1 personne

    • Babitty Lapina dit :

      Ne t’excuse pas, les pavés c’est le bien ! C’est sûr que quand on est obligé de faire un mega tri plus par obligation que par choix c’est pas facile à vivre 😟 Moi j’ai pu garder tout ceux que je voulais c’est plus sympa x)

      Je trouve super interessant la manière dont tu vois les livres ! Personnellement si une bibliothèque me rassure cela devient opressant quand elle déborde.

      J’adore Collaboration horizontale ! Cette BD m’a donne envie de faire un dossier litteraire sur les femmes tondues. Mais je n’ai que deux textes dans mon corpus dont cette BD… J’aimerai en avoir deux de plus… ou un troisieme au moins. Mais en attendant de completer le corpus j’aimerai en faire une chronique video pour montrer la beauté des dessins.

      Aimé par 1 personne

  2. Ada dit :

    Cet article est une bonne idée ! Par contre, le coup de jeter des livres au feu, même si ça ne reste que de l’imagination pour trier ses livres, ça m’a brisé mon petit coeur, aha. (bien que ça soit une idée pragmatique, peut-être qu’un jour il faudra que je fasse réellement un choix pareil)

    Mais je pense finir par faire comme toi à la fin de l’année, il y a des livres que j’ai moyennement aimé (ou qui m’ont carrément agacé) et qui me prennent trop de place. Ma mère veut que je les vende (les sous, toujours les souuuuus), à part que ça se vend en général très mal. Et comme tu le dis, les gens n’ont pas forcément les moyens de s’en payer des neufs, alors hop, direction Emmaüs ou des boîtes à livres.

    Aimé par 1 personne

    • Babitty Lapina dit :

      Haha l’idée de les jeter au feu m’est venu en lisant une piece de théâtre d’Amélie Nothomb où les personnages risques de mourir de froid et debattent sur quel livre peut etre mis ou non au feu pour survivre. J’ai trouvé l’idée assez génial car une personne peu interesser à la lecture n’hesiterai pas. Par contre une lectrice, un lecteur ferait à contre coeur et choisirait attentivement lesquels x)

      Vendre des livres c’est chronophage et en plus de mal se vendre ça reste une éternité chez toi si tu passes pas par un revendeur…

      Bon courage pour le jour où tu devras faire ton tri 😚

      Aimé par 1 personne

      • Ada dit :

        C’est quelle pièce de théâtre ? Je n’aime pas l’autrice, mais par curiosité… Et je crois qu’une personne peu intéressée par la lecture et qui jetterait n’importe lequel au feu ne s’en sortirait pas vivant 😛
        C’est ça…
        Merci ! Et question aussi très importante : tu emportes les chat ? 😛

        Aimé par 1 personne

        • Babitty Lapina dit :

          C’est Combustible ! J’aime bien cette autrice car c’est très net, elle ne laisse pas de place à l’inutile. Par contre, je n’ai pas terminé la pièce. Je n’ai pas accroche plus que ça ! Mais j’aimais l’idée 😊

          Et ouui Khalessi vient avec moi ! Je lui ai d’ailleurd pris un arbre à chat special main coon parce que même si elle joue dans la categorie poids plume, elle renverserai un t-rex en lui sautant dessus xD

          Aimé par 1 personne

  3. justine caturla dit :

    Personnellement je dois faire le tri car mon père déménage et… 90% de mes livres sont chez lui donc je vais ramener tous chez moi et devoir trier… J’ai déjà enlevé certains livres… D’autres attendent que ma bibliothèque soit fini pour que je prenne le temps de tous sortir des cartons et tous trier…
    J’aimerais proposé à ma mairie d’ouvrir une boîte à livre et mettre ceux que je ne veux plus. On est dans un petit village mais je ne suis sûrement pas la seule à lire et je trouve ça bien de partager ces lectures… Mais je n’ose pas pour l’instant donc j’ai donné certains livre à Emmaüs et quand je referais le tri je verrais ce que je ferai 🙂
    Comme toi les vendre ne m’intéresse pas trop ça prend du temps et je pars du principe que ce qui est culturel se partage. Comme j’achète mes livres d’occasion en règle général je peux me permettre de le faire… 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Babitty Lapina dit :

      Il y a un site dédié aux boites aux livres, tu mets ton adresse et il indique la plus proche ! Mais c’est une super idee de proposer à la mairie d’en ouvrir une. Cela à l’air de bien marcher partout où j’en vois !

      Bon courage pour ton tri de livres ! C’est assez galere à faire surtout quand cela fait des années que tu ne l’as pas fait xD

      J'aime

  4. malecturotheque dit :

    Je procède également par étapes : je regarde mes bibliothèques, j’en sors des livres qui ne me tente finalement pas ou plus, je me demande quels livres je compte relire un jour ou non… Finalement, il y en a plusieurs que j’ai beaucoup aimé mais je me rends compte que je ne les relirai jamais. Du coup, c’est un bon moyen de faire le tri – un peu comme toi, en fait, mais sans l’étape du feu 😉

    Aimé par 1 personne

  5. Pauline dit :

    Je trie régulièrement mes livres, comme toi je n’ai pas trop d’attaches à l’objet matériel, l’idée d’avoir une énooorme bibliothèque ne me fait pas tant rêver que ça ! (Par contre, je rêve d’avoir une petite bibliothèque avec tous les livres qui m’ont le plus marquée, pour être heureuse rien qu’en la regardant).

    Je fais régulièrement des tris, et en général c’est assez simple : si je suis heureuse en regardant le livre je garde, si je compte le relire un jour je garde, si ça ne me fait ni chaud ni froid je me débarrasse. Pour ceux qui me font hésiter, je les rapporte chez mes parents où je fais un tri de livres moins souvent, histoire de voir si en les redécouvrant je suis contente ou que je m’en fous.
    En général je donne les livres aux amis à qui ils peuvent plaire ou je les vends (quand je suis fauchée…) mais il faudra vraiment que je pense aux boîtes à livres à mon prochain tri, merci du rappel !

    Aimé par 1 personne

    • Babitty Lapina dit :

      J’aimerai avoir une énoooorme bibliothèque et en même temps… je pense que je me sentirait tellement oppressée ! x)

      J’aime bien aussi cette méthode de garder les livres qui m’apportent du bonheur ! C’est une autre forme de la question : au feu ou hors de question ?

      Aimé par 1 personne

  6. Ewylyn dit :

    C’est intéressant de lire ta méthode de tri. Perso, je garde les livres qui m’apportent quelque chose en tant qu’auteur (personnages, ambiances, écriture) ; je garde ceux qui sont mes chouchous (que je souhaite les relire ou pas) ; je conserve ceux que j’ai envie de transmettre un jour (enfants ou nièces/neveux). Le reste, je peux m’en séparer.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s