Les dessous du blog

Il y a quelques mois, je te proposais de découvrir l’univers de booktube et de bookstagram. D’ailleurs entre-temps je me suis moi-même lancée sur bookstagram. Bon de manière de moins en moins régulièrement, en particulier en ce moment avec le déménagement. Pour que ce triptyque d’article soit complet, il manque un univers, celui duquel tout part : les blogs littéraires. Si tu fréquentes les blogs, tu dois bien les connaître, mais connais-tu leur envers ? Cela fait maintenant un peu plus un an que je tiens HNB et je pense qu’il est enfin temps de te parler de mon expérience en tant que blogueuse.

Je pense que tu sais ce qu’est un blog si tu lis HNB ou même si c’est la toute première fois que tu viens. Un blog est un site où l’on publie des articles autour d’une ou plusieurs thématiques. La différence avec un webmagazine ou un journal, c’est que le blog est personnel. Le webmagazine ou le journal ont une ligne éditoriale et sont tenus par une équipe de plusieurs personnes. Dans cette équipe, il n’y aura pas uniquement les journalistes, il y a une personne qui gère le site, une autre l’aspect économique, etc. Une personne tenant un blog professionnel et dont c’est le métier s’occupe de tous ces aspects.

Que ce soit par passion ou que c’est un métier, tenir un blog demande de la rigueur. Tu peux tout à fait te lancer sans la moindre rigueur dans un blog, mais il aura des difficultés à tenir sur la longueur ou tout simplement à attirer un lectorat. Je parle d’expérience, HNB n’est pas mon premier blog, loin de là. J’en ai fait une bonne dizaine avant lui, mais il est le seul que j’ai préparé des semaines en amont avant de l’ouvrir. J’ai pris le temps de définir clairement ma thématique, de définir les catégories, de faire une liste d’une cinquantaine d’idées d’articles et d’écrire cinq, six articles pour ne pas l’ouvrir vide. Cette préparation n’a pas empêché le blog d’évoluer, avec le temps des catégories sont apparues, d’autres ont disparu et j’ai même changé de plateforme ! Et si à l’époque certains articles me semblaient bien ambitieux (comme mon article sur le mommy porn), la tenue régulière du blog m’a permis d’acquérir une méthodologie pour y faire face.

Quand on se lance dans la tenue d’un blog, il est important de garder à l’esprit qu’il s’inscrit dans une communauté. Il te faut donc à la fois te présenter à cette communauté et en être membre actif. Venir dans les commentaires des autres blogs et dire « j’adore ton blog, viens visiter le mien ! » c’est de la pub. Certain.e.s sont un peu moins direct, mais le but est le même. (Pensez pas que j’ai pas capté votre petit jeu celles et ceux qui font ça.) J’ai un objectif de poster une dizaine de commentaires par semaine, mais je n’y vais pas dans un objectif de faire ma publicité. Je commente en tant que membre de cette communauté. Et cela fait une grande différence. Tu peux aussi participer à cette communauté à travers les tags, les défis littéraires ou encore les réseaux sociaux littéraires. L’important est de ne pas rester dans ton coin à attendre que les lecteurs et lectrices viennent !

Tenir un blog, c’est avant tout écrire pour d’autres lecteurs. La rigueur intervient encore. Pour te créer un lectorat, il faut être sûr que tout le monde puisse te comprendre. Ce n’est pas qu’une question d’orthographe, mais aussi de vocabulaire. Je suis parfois amenée à modifier mon vocabulaire pour qu’il soit à la portée de tous et si je tiens à un mot complexe, je vais l’expliquer. Il y a aussi la publication régulière des articles. J’essaie personnellement de poster entre un ou deux articles par semaines. Si tu dois partir sur une longue période, tu peux programmer une publication automatique de tes articles, c’est plutôt pratique. Bien entendu, il y a des semaines où je n’ai pas envie d’écrire. J’ai donc toujours au minimum une dizaine d’articles qui sont en attentes d’être publié, même si je me retrouve de plus en plus dans la situation où je pourrais ne pas écrire pendant deux, trois mois et continuer à publier deux articles par semaine sans soucis. Si au début j’ai été frustrée, aujourd’hui j’en profite pour préparer des plus gros projets comme les dossiers littéraires.

D’ailleurs, j’en profite pour faire un point sur les gros projets. Si tu veux te lancer dans la création d’un TAG, d’un annuaire littéraire ou encore d’un défi par exemple, attends d’avoir une petite communauté avant. J’ai plusieurs fois fait l’erreur d’essayer de lancer des gros projets alors que j’avais un petit lectorat, voir pas du tout. Cela a fait un total flop et c’est très frustrant.

Avant de conclure cet article, je vais te donner un dernier conseil que tu as très probablement lu partout : fais ce qui te plaît. Je me suis lancée dans ce blog avec cette idée en tête, faire ce qui me plaît. Sauf que n’empêche je voyais partout des TAGS, des tas de chroniques, etc. Et c’est ce que j’ai fait au début. Pas parce que j’en avais particulièrement envie, mais parce que j’avais l’impression que je devais le faire. Ce n’est pas grave de faire comme les autres pour te rassurer, c’est d’ailleurs un bon moyen de débuter. Ce n’est qu’une fois que j’ai été à l’aise que j’ai osé me lancer dans des articles différents, que j’ai accepté que parfois je pusse complètement me planter, être maladroite, avoir l’impression d’être considérée comme une meuf cheloue. C’est comme ça que je me suis retrouvée à discuter avec des inconnus aussi bien sur internet, qu’au salon de la littérature jeunesse de Montreuil, de mon projet de présenter le monde littéraire sur mon blog. (Je ne sais toujours pas comment j’arrive à faire ça.)

Tenir un blog, c’est avant tout vouloir partager ce qui nous passionne et nous fait vibrer. Il ne faut pas avoir peur de se planter, de recommencer, d’arrêter. Alors oui un blog demande beaucoup de travail, cela peut être frustrant si on a pas de commentaires. Cependant, publier un article, c’est à chaque fois un petit sentiment de fierté du travail bien accompli, c’est des heures de recherches, de réflexions et de partages. Si tu as envie de te lancer : n’hésite pas, lance-toi !

Si tu as des questions ou des astuces sur la tenue d’un blog, n’hésite pas à le faire en commentaire !

25 réflexions sur “Les dessous du blog

  1. Callysse dit :

    Merci pour ton article très instructif! Perso j’ai créé mon blog pour avoir mon univers car j’en avais assez de publié mes avis sur Babelio et LA. J’avoue m’être demandée s’il fallait que je fasse « comme tout le monde » les rdv litteraires. Mais je pense que cela se serait senti que je les faisais par obligation. En tout cas merci à toi pour ces articles. Je suis abonnée depuis peu à ton blog il va falloir que j’aille lire les autres. C’est très intéressant 😊 bonne continuation à toi!

    Aimé par 1 personne

    • Babitty Lapina dit :

      Félicitations pour ton ouveture de blog ! Si tu n’es pas à l’aise avec les rdv littéraires ne les fait pas ! Et au contraire, si un format d’articles se retrouve sur plusieurs blogs te plait, il ne faut pas hésiter à se lancer à son tour dans ce format. Fais vraiment comme tu le sens et il faut que tu sois à l’aise avant tout. J’espère que tu auras trouver quelques retours d’experiences utiles 😊 Bonne continuation !

      Aimé par 1 personne

  2. Ada dit :

    Aha, oui, restez dans son coin, ça n’apporte rien et je suis bien placée pour le savoir !

    Par contre, je me suis lancée sans rien savoir de ce que j’allais faire ! Je pense qu’il faut savoir cerner assez rapidement ce qu’on veut faire tout de même, ce qu’on va assumer ou non dans nos articles… C’est quelque chose auquel il faut tout de même réfléchir. Mon blog est beaucoup plus brouillon que le tien, mais j’essaie d’organiser au mieux ce que je souhaite ou non aborder pendant le mois. Je reste la reine de l’improvisation, donc mon blog semble être sans ligne éditoriale fixe. (sans compter que je ne chronique pas les nouveautés, et mine de rien, ça joue pas mal de manière négative !) Pour moi, l’important, c’est d’échanger, j’adore cet aspect-là qu’offre mon blog. Sans forcément développer de lien plus fort, il me permet de parler avec des personnes enrichissantes 🙂 (tu en fais partie, bien évidemment)

    Et on en parle des gens qui viennent aimer tes articles en espérant que tu les remarqueras ? Je n’ai jamais fait ça..

    Aimé par 1 personne

    • Babitty Lapina dit :

      Je me souviens de l’article anniversaire où tu racontais tes débuts x) d’ailleurs j’y ais pensé en écrivant cet article !

      Cela nuit tu trouves de ne pas chroniquer les nouveautes ? Personnellement j’adore ton blog parce que tu proposes toujours des articles très complets et justement sur des livres que je ne vois nul part ailleurs ! Même si tu n’as pas de ligne éditoriale il y a quand même quelque chose qui se dessine. Quand on le fréquente régulièrement on sait ce qu’on va trouver !

      Apres moi je suis tres maniaque j’ai passe des heures à réfléchir à l’organisation, les publis et tout. Je le fais d’ailleurs encore 😂😂 (je suis loin d’être un exemple sur ce point)

      Mais l’aspect le plus sympa est carrement l’aspect communautaire! Je suis tres contente de t’avoir rencontrée ❤

      Tu parles des gens qui aiment dix articles en une minute ? 😂😂

      Aimé par 1 personne

      • Ada dit :

        Ahaha, en même temps, c’était assez drôle x) C’est l’erreur du débutant parfait !

        Oh merci, c’est très gentil ! ❤ Alors, on m'a dit que pour avoir plus de lecteurs, il fallait que je chronique des livres récemment sortis, car c'est ça que les gens recherchent le plus… Après, c'est pas plus mal que je ne le fasse pas, car on ne vient pas me déranger avec des demandes de partenariat et ce n'est pas plus mal. (on l'aura compris, je refuserais si c'était le cas) En tout cas, c'est très mignon tout ce que tu me dis. (et ça me rassure un peu)

        Mais c'est pas plus mal que tu organises bien, je trouve ton blog intéressant et plutôt à part. Ca fait propre et… organisé, justement, on sait aussi ce qu'on trouve dessus. 😀 (après, faut juste pas te mettre la pression) Tes articles sont quand même assez fournis, ça fait plaisir !

        Moi aussi ❤ Et ça fait du bien de partager sa passion 🙂

        Oui, je parle d'eux… Ou de ceux qui s'abonnent à ton blog et qui se désabonnent si tu fais pas la même chose x)

        Aimé par 1 personne

        • Babitty Lapina dit :

          Je crois que c’est un peu l’erreur que beaucoup de bloggeurs débutant.e.s font !

          Sérieux ? Qui est-ce qui t’a dit ça, c’est complètement con comme remarque. Je ne chronique pas des livres récents et pourtant le nombres d’abonnés n’arrêtent pas d’augmenter. Et puis ça ne serait plus ton blog si tu faisais tout à coup que des livres récents.

          Merci cela me fait plaisir tout ça ♥ J’avoue que je met assez facilement la pression vis à vis du blog, même si cela commence à aller un peu mieux maintenant xD Je suis moins en mode : haaaa et si un jour je ne sais pas sur quoi écrire ? Haaaa j’ai trop d’articles à poster jamais je ne pourrais tout poster.

          J’ai eu de la chance, je n’ai pas encore ceux qui s’abonnent et ceux désabonnent sur le blog. Où alors j’ai pas capté… C’est possible aussi. Par contre j’ai ça quasi quotidiennement sur instagram… ‘-‘

          Aimé par 1 personne

          • Ada dit :

            C’était sur un forum, je me suis retrouvée là par hasard ou presque. (je ne me souviens pas des détails par contre) Oui, c’est pas faux. D’ailleurs, si j’en viens à chroniquer le livre que je lis en ce moment, ce sera plutôt fin XIXe siècle…

            De rien 🙂 T’as tellement d’idées de sujets que je ne te vois pas en manquer de sitôt !

            Au contraire, c’est sur Instagram que je n’ai pas capté ! Mais comme toi, ça doit m’arriver aussi. Est-ce que les gens se rendent compte de l’inutilité d c qu’ils font ? (en plus, je suis rancunière xD)

            Aimé par 1 personne

  3. DF dit :

    Il me semble que la mode des tags est un peu passée… en tout cas, ça fait des millénaires que l’on ne m’a plus tagué.
    Côté billets programmés, je poursuis les dimanches poétiques, qui permettent d’offrir autre chose au lecteur et de maintenir un peu de vie même quand je suis loin de mon ordinateur.
    Se sentir libre, oui en effet! Aussi pour le choix des lectures qu’on veut faire puis chroniquer… J’ai une pile à lire d’environ 500 livres qui attendent d’être lus, quelques titres/auteurs sont peu avouables, mais je m’y mettrai un jour!
    Enfin, peut-être un conseil de plus: ne pas se laisser bouffer par les services de presse!
    Bonne continuation et bonne journée!

    Aimé par 1 personne

    • Babitty Lapina dit :

      C’est vrai que je croise moins de tag qu’avant, maintenant c’est surtout les rdvs quotidiens. Je trouve que c’est vraiment chouette d’avoir un rdv poetique ! On parle trop peu de poésie sur les blogs.

      Tu chroniques toutes tes lectures ?

      J’ai pas ce souci avec les services presses vu qu’on m’en propose que tres peu, mais bon conseil !

      Aimé par 1 personne

      • DF dit :

        En effet, on parle peu de poésie sur les blogs… Est-ce parce qu’on en lit peu, parce que c’est très intime, ou parce que c’est difficile d’en parler? Il m’est arrivé d’aborder des recueils au fil de mes chroniques, mais ce fut très rare.
        Et oui: je chronique toutes mes lectures. Cela, soit sur mon blog, soit pour « La Liberté », qui est le journal (papier) de ma ville – et parfois dans les deux, dans des versions différentes. Tout cela, par ricochet, me vaut parfois des reprises dans d’autres périodiques: la revue « Sillages » pour les chroniques d’auteurs vaudois ou « Le Courrier », journal genevois qui reprend facilement des articles de « La Liberté ».
        Bonne journée!

        Aimé par 1 personne

        • Babitty Lapina dit :

          Je me demande si tout simplement parce qu’on en lit peu… Enfin personnellement autour de moi personne ne lit de la poésie. Moi-même je ne sais pas trop comment aborder ça : lire tout le recueil d’un coup? Juste quelques poèmes ? Je pense d’ailleurs écrire un article dessus ! Je suis impressionnée que tu arrives à chroniquer toutes tes lectures :O J’en suis incapable personnellement, j’admire celles et ceux qui arrivent à faire ça !

          Aimé par 1 personne

          • fattorius dit :

            Pour ce qui est de la poésie, j’ai peut-être un petit atout: j’ai fait quelques gammes en poésie classique, ou régulière, à la façon de Malherbe. Cela m’a sensibilisé à ce que peut être la musique des vers, en me fondant sur le classique alexandrin: un repère, en somme. Du coup, je me dis qu’une bonne manière d’approcher la poésie est de laisser parler la musique… même si, je te l’accorde, ce n’est pas toujours évident à mettre en mots dans une chronique. Un défi à relever?

            Je me souviens de mon billet récent sur « Poèmes du veilleur » de Georges Haldas, que je te communique – c’est une tentative de parler de poésie, de ma part: http://fattorius.blogspot.ch/2018/04/entre-la-vie-et-la-mort-les-poemes.html

            A noter aussi que le son de la poésie se distingue immanquablement, que sa musique est forcément singulière. Le poète Jean-Pierre Siméon voit cela comme une effraction… à méditer!

            Aimé par 1 personne

            • Babitty Lapina dit :

              Au collège on avait étudié une chanson comme de la poésie. Ma prof de français nous avait expliqué que la musique était une forme de poésie. C’est vrai qu’il y a beaucoup de musicalité dans la poésie et cela peut être une manière d’en parler !

              J'aime

  4. Pauline dit :

    C’est rigolo que tu te fixe un quota de commentaires à mettre par semaine !
    C’est clair qu’il faut se mélanger à la communauté (en plus, ça fait parti des trucs les plus intéressants du blog, communiquer avec d’autre passionnés) mais j’avoue que j’ai pas trop intellectualisé ça, peut-être que j’aurai eu une croissance fulgurante en commentant systématiquement.
    En même temps je ne veux vraiment pas que commenter les articles des autres soit une tâche dans ma gestion du blog. Je préfère commenter seulement quand j’ai le temps, l’envie et quelque chose à dire, et comme ça peut être aléatoire, ma participation à la communauté l’est aussi !

    Je suis impressionnée par ta prévoyance en tout cas, j’essaye d’avoir un mois d’articles d’avance tout le temps mais dans les faits j’ai plus un ou deux articles d’avance, ce qui me frustre puisque j’ai moins le temps pour les gros sujets que je veux traiter. Chapeau bas à toi !
    Après, j’ai quand même mon petit calendrier éditorial. J’ai un fichier avec un calendrier provisoire de mes articles sur 3 mois, qui peut bouger selon l’inspiration, et un autre avec pleiiiiin d’idée d’articles que je note dès qu’elles me viennent en tête et que je classe, selon que je veux parler d’un·e auteur·ice, d’un thème, les sujets saisonniers… Sinon je me connais, j’oublie, donc autant organiser au max.

    Et tu as tout à fait raison, il faut vraiment faire comme on le sent : ça ne promet pas le succès mais au moins on prend du plaisir et c’est l’essentiel !

    Aimé par 1 personne

    • Babitty Lapina dit :

      J’avais fais ca au debut pour me forcer à commenter, car c’est pas naturel chez moi et je continue parce que sinon j’irais voir que les blogs que je suis x) Cela me rappel de diversifier mes lectures blogs 😊 si les commentaires peuvent avoit un impacte je pense que participer sur les groupes fb, poster ses articles partout, etc. dois plus fonctionner. Apres personnellement je vois pas ça comme une tâche, mais plus un rappel de m’interesser à la communauté!

      J’ai des périodes où j’écris quatres/six articlez par semaine très facilement et d’autres aucun x) donc cela aide pas mal ! J’avais pensé faire un calendrier à un moment, mais je ne le resterai pas je sais.

      Je pense que si tu cherches le succès ton blog risque de pas fonctionner. Cela peut être un objectif, mais oui l’important est de suivre son feeling!!

      Aimé par 1 personne

      • Pauline dit :

        Je comprend mieux alors, et il faudra que j’essaye d’adopter ce système pendant mes vacances, j’ai effectivement tendance à lire/commenter toujours les mêmes blogs et c’est dommage pour la découverte !

        Ah c’est clair, créer un blog pour le succès c’est sacrément illusoire 😀

        Aimé par 2 personnes

        • Babitty Lapina dit :

          C’est vrai que dans l’article s’est pas très clair, mais après j’étais partie pour écrire la Bible 😂 par contre je cherche encore une technique pour diversifier mes recherches de blog… La majorite je les trouve sur livre addict et après c’est un peu au petit bonheur la chance…

          Aimé par 1 personne

  5. DemyNotebook dit :

    C’est exactement ça !
    Et tu vois, ça porte énormément ses fruits je trouve en ce qui te concerne ! Tu changes de l’ordinaire, et c’est ce que j’apprécie toujours autant chez toi ! Je suis contente d’avoir connu ton blog à ses tous débuts d’ailleurs. Puis je suis toujours étonnée quand tu me vis que tu es timide et que tu n’oses pas aller vers les gens par rapport à comment tu t’es comportée avec les autres à Montreuil, à ne pas hésiter à poser des questions etc ! La littérature et le monde de la blogosphère te va bien. ❤

    Aimé par 1 personne

    • Babitty Lapina dit :

      Oui je suis contente de voir comment le blog se développe et j’espère qu’il va continuer à se développer tel quel 😀 Haha en vrai je fais un grand sourire et fait genre que tout va bien alors qu’intérieurement c’est la méga giga panique. Mais je suis trop curieuse pour me laisser envahir par ma timidité xD

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s