L’autrice du mois : Mary Shelley

MV5BMjAxNTUzNzk3Nl5BMl5BanBnXkFtZTgwNDIxMzQzNTM@._V1_SY1000_CR0,0,796,1000_AL_Cet article devait conclure ma série d’articles autour de la thématique d’Halloween, mais comme tu as pu t’en rendre compte je poste moins souvent en ce moment. J’ai quelques difficultés à reprendre un rythme d’écriture satisfaisant et je poste donc surtout quand l’envie me prend. Mais assez parler de moi et laisse-moi plutôt te présenter une femme qui a marqué la littérature et la pop culture : Mary Shelley. Elle est l’autrice de Frankenstein ou le Prométhée moderne. Au-delà d’un roman, elle a créé une créature que tout le monde connaît même si ses origines sont bien souvent oubliées.

Elle est la fille d’un journaliste politique et surtout de Mary Wollostoncraft, penseuse féministe connue pour son pamphlet Défense des droits de la femme qui s’oppose à la société patriarcale de son époque. Elle explique que les femmes ne sont pas inférieures aux hommes en raison de leur nature, mais parce qu’elles ne sont pas éduquées en égales aux hommes. Une idée qui fait encore écho à notre époque. Mary grandit toutefois loin de sa mère quand son père se remarie et si sa belle-mère en digne marâtre de conte de fées ne l’apprécie pas et rejette les enfants du premier mariage, son père prend le temps de l’éduquer et de lui faire connaître les intellectuels de l’époque. Mary est une femme lettrée, curieuse et avec une solide éducation.

Elle va tomber amoureuse de Percy Bysshe Shelley un poète épique et romantique dont le père de Mary est considéré comme une sorte de mentor pour ce dernier. Un an plus tard, à dix-huit ans, elle accouche d’une petite fille prématurée qui va mourir très rapidement. Cette mort va choquer Mary qui va tomber en dépression, hantée par des visions de bébés revenants d’entre les morts. Elle va finir par se remettre de cette épreuve et partir en voyage à Genève où avec d’autres intellectuels, elle va passer ses journées à écrire et discuter. Alors qu’un soir pluvieux, ils se retrouvent tous confinés dans la villa, le soir au coin du feu, le groupe se raconte des histoires de fantômes. Lord Byron propose alors que chacun d’eux écrive sa propre histoire de fantôme ! L’histoire veut que Mary n’arrivât pas les premiers jours à écrire son histoire et c’est une discussion sur la vie qui lui donna l’idée d’écrire ce qui devait être au début une simple nouvelle.

Petite parenthèse mythologique, Prométhée est un Titan qui vola le feu pour l’offrir à l’humanité. Il a volé un savoir divin. C’est pour cette raison que le nom de la nouvelle qui devient roman sous les encouragement de Percy, le compagnon de Mary, est Frankenstein ou le Prométhée moderne. Dans le roman le Docteur Frankenstein créé un être un vivant en l’assemblant avec des parties de corps. Il crée une nouvelle forme de vie, il joue à être Dieu, il vole un savoir divin. Le roman est tout d’abord publié anonymement et bien entendu quand la critique découvre que c’est une femme qui derrière ce roman, ils sont en mode nyan nyan c’est pas une plume féminine, c’est naze et tout. Bref, ils auraient dû lire les écrits de la mère de Mary ! N’empêche que ce roman a su devenir l’un des romans gothiques les plus connus de son époque et surtout, il est fait partie des textes précurseurs de la science-fiction ! En plus d’être un grand roman, c’est un roman qui marque la littérature !

La vie de Mary est digne d’un roman. Si elle est mariée à Percy, ni l’un ni l’autre ne croit en la monogamie du mariage. Tout comme son mari, elle va donc avoir des relations très passionnées. Elle aura plusieurs enfants au cours de vie, qu’elle va perdre les uns après les autres, seul son cadet deviendra adulte. Son mari perdit la vie en mer et son corps est brûlé, mais son cœur ne brûle pas. Mary va le garder auprès d’elle toute sa vie. Elle va connaître des soucis financiers, mais l’écriture va lui permettre d’élever son fils, tout en lui servant d’exutoire. Elle fait aussi en sorte que l’on découvre la poésie de son mari.

Mary Shelley est bien plus qu’une autrice qui a marqué la littérature. On la connaît surtout pour son roman, oubliant qu’elle en écrivit six autres, dont Lodore et Falkner, mettent en scène des héroïnes qui doivent faire face à des hommes tyranniques et traçant leur chemin dans un monde qu’elles souhaiteraient changer, elle écrit aussi des récits de voyage, deux pièces de théâtre et de nombreuses biographies. Mary Shelley est une grande autrice et une grande femme.

Est-ce que tu connais cette autrice ? As-tu vu le film qui a été fait sur elle ? Je n’ai pas encore eu l’occasion, mais je compte bien le regarder !

13 réflexions sur “L’autrice du mois : Mary Shelley

  1. labibliothequedesanges dit :

    Je connais cette Autriche. En terminale ( soir il y a 100ans) j’ai étudier dans la langue frankenstein un roman que j’ai plus que adoré Je j’ai tellement aime que je suis allé jusqu’à lire les thèse écrite dessus. J’adore la vie de Mary une femme forte selon moi. Le film je ne suis pas allé le voir mais je dois le faire j’espère qu’il lui rend justice.

    Merci pour cet article.

    Aimé par 1 personne

  2. lesreliquesdemango dit :

    Superbe article! Je savais que « Frankenstein » avait été écrit par une femme, mais je ne connaissais pas son histoire 🙂 Comme la plupart, j’ai toujours pensé qu’il s’agissait du nom du monstre, et non du docteur. J’aimerais bien le lire! Je vais regarder sur ton blogue si tu as une chronique sur le sujet 😉 Je pense que c’est un livre parfais pour un Challenge d’automne 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Ada dit :

    Je sais pas si c’est l’effet Halloween, mais cette autrice a bénéficié d’un regain d’intérêt ces derniers temps, vu comment j’en ai entendu parler ! Je ne l’ai pas encore lu…

    Sa mère était géniale ! J’ai eu l’image d’un poing brandi en lisant ça xD. Sa vie à elle n’a pas été facile non plus… Ca m’a un peu émue de lire ça. En tout cas, je ne connaissais pas son histoire, merci pour cet article 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s