Métier – professeur de français

Cela fait un petit moment que je n’ai plus parlé des métiers littéraires, mais j’ai eu la chance d’avoir une super amie qui est devenue prof de français. Elle a eu la gentillesse de se prêter à l’exercice de l’interview pour que je puisse te faire découvrir l’envers de ce métier ! Pour rappel, si toi aussi tu exerces une activité (rémunérée ou non) en rapport avec la littérature et que tu veux le faire découvrir, n’hésite pas à m’envoyer un petit mail pour que je t’explique comment cela fonctionne. Comme d’habitude, tu peux retrouver le témoignage complet sans retouche de ma part en cliquant ici.

15965429_1297502593640415_9134065522497941261_n

Après c’est juste une réflexion personnelle, mais le but c’est de les aider le plus possible à s’exprimer correctement, à écrire correctement et surtout leur faire une culture générale en plus d’une culture littéraire.

Avant de devenir prof de français, N. a elle-même suivi des cours de français. Tout d’abord en passant par un bac L, puis une prépa littéraire et enfin une année de licence de lettres modernes option édition. Quand on fait une prépa littéraire, on accède directement à la troisième année de licence grâce à des passerelles. Pour être prof de français, tu as ensuite deux possibilités : être contractuel.le comme N. ou bien passer le concours. Pour passer le concours externe, il te faut continuer jusqu’au master. De préférence, il te faut un master en lien avec la matière que tu souhaites enseigner ou bien un master spécialisé pour être prof. Pour voir toutes les conditions, je t’invite à aller sur le site de l’éducation nationale en cliquant sur ce lien.

J’ai donc envoyé mon CV, et une lettre de motivation à mon rectorat, qui m’a appelé quelques jours après pour me faire passer un entretien au sein même du rectorat. Après cet entretien validé, on m’a appelé quelques heures après pour me donner mon lieu d’affectation. Du coup je suis contractuelle et non pas titulaire.

Dans la fonction publique, tu es sois contractuel.le, soit titulaire. Contractuel signifie que tu as un contrat avec la structure. Si tu es titulaire, tu as le statut de fonctionnaire. C’est un arrêté administratif qui te nomme fonctionnaire. Si tu peux cumuler 3 ans de contrat en tant que prof, tu peux passer le concours interne et à ce moment-là on te demande la licence pour pouvoir passer le concours. Je ne développe pas plus ce paragraphe, parce qu’après c’est trop lourd. Mais si tu as des questions sur la fonction publique, n’hésite pas à demander dans les commentaires !

Devenir prof de français c’est une chose, donner des cours c’est une autre. Un.e prof ne peut pas juste se contenter de donner cours, il doit les préparer, corriger les copies, aider les élèves. Un temps caché que l’on ne voit pas en tant qu’élève ou même parent.

Effectivement, le métier ne se résume pas aux 18 h de cours devant élèves. Je corrige les copies de mes élèves chez moi, ou en salle des professeurs, parfois jusque tard. Je prépare mes cours majoritairement chez moi. En dehors de ça, je passe mes récréations à chercher de nouveaux supports, à aller voir les assistants d’éducation ou la/le CPE pour discuter des élèves, prendre des sanctions quand c’est nécessaire, ou parler d’un éventuel problème… Il faut aussi penser au fait que vous allez devoir vous occuper de certaines sorties, ou autres cours. (Je pense notamment aux cours d’éducation sexuelle, aux interventions contre la drogue, le cyber harcèlement…) Le soir, vous aurez les conseils de classe de vos élèves, les rencontres avec les parents, mais aussi les réunions, les conseils de discipline… Vous pouvez être appelé à corriger les BAC ou les Brevets à la fin de l’année.

Pour faire ses cours, N. demande de l’aide à ses collègues, se réfère aux manuels du collège ou encore va sur des sites spécialisés pour les profs. Par contre, dans sa relation avec les élèves, elle a dû apprendre sur le terrain. Entre deux classes de mêmes années, mais des niveaux bien différents, les élèves qui la prennent pour une grande sœur, mais où elle doit instaurer des limites ou encore tout simplement des élèves qui se confient à elle pour des situations difficiles au sein du collège ou même au sein de leur famille. Elle est limitée dans son action, mais n’hésite pas à essayer d’aider les élèves qui sont en situation de harcèlement et écouter celles et ceux qui ont besoin de parler.

Bref, je pense que tu as compris, être prof de français, ce n’est pas juste donner des cours. Comme une amie à moi dit si bien : un prof qui n’aime que sa matière est un mauvais prof.

D’avoir une vraie passion pour les autres et pour sa matière. Et je pense qu’il n’y a pas qu’un conseil, parce qu’il faut aussi penser au fait qu’il faut être à l’écoute, patient.e, avoir un sacré caractère, ne pas compter ses heures… Être professeur, je me suis rendu compte petit à petit que c’était un véritable mode de vie. Et il faut savoir lâcher prise aussi parfois. En rentrant, c’est important de s’accorder des moments pour soi, au moins deux fois par semaine.

Être prof de français ou même prof tout court est un métier qui demande beaucoup de passion et de rigueur. C’est aussi devoir faire face à pas mal de préjugés sur le métier. Pour lutter contre ces préjugés, le Syndicat National des Enseignements de Second degré (le SNES) a créé un site très complet et clair pour lutter contre ces préjugés. Clique ici pour y accéder !

Pour conclure cet article, je laisse le dernier mot à N.

Les professeurs passent souvent pour des fainéants avec les 4 mois de vacances, les temps pleins de 18 h… Sachez que non seulement le concours est ouvert à tout le monde, mais il y a également un vrai travail en amont. Vous ne pouvez pas laisser votre travail au placard une fois sorti de votre établissement. C’est un métier de rêve, dans lequel je m’épanouis un peu plus chaque jour, mais qui vous pose aussi de lourdes responsabilités sur le dos.

3 réflexions sur “Métier – professeur de français

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s