Le roman de cape et d’épée

Lors d’une discussion avec ma pote Adèle du blog Une place à soi, j’ai présenté Faustine comme étant le roman de cape et d’épée que j’avais tant attendu et que j’étais vraiment heureuse d’avoir découvert. Et si la notion roman de cape et d’épée lui dit quelque chose, Adèle m’a avoué qu’elle ne connaissait pas vraiment le genre et m’a demandé si je pouvais le présenter sur HNB. Adèle, je te dédie donc cet article !

Le lys noir 1

Le roman de cape et d’épée est un genre littéraire qui emprunte à plusieurs traditions littéraires. Il y a en lui du roman historique, du roman d’aventures et du roman feuilleton. C’est un genre populaire, qui a connu un succès important au dix-neuvième siècle qui est l’époque romantique de la littérature. Si tu te souviens de mon article sur les romans historiques, j’avais expliqué que l’époque romantique est cette période où l’on exprime les émotions et une forme de nostalgie. Donc forcément, des aristocrates qui se battent en duel au nom de la noblesse et de grands idéaux chevaleresques, tout en étant bien habillés et cultivés, cela ne pouvait que plaire aux romantiques. Malgré une production prolifique, le genre est moins présent aujourd’hui. Quand on parle de romans de capes et d’épées, on pensera plutôt aux Trois mousquetaires d’Alexandre Dumas ou encore Capitaine Fracasse de Théophile Gauthier. Il existe pourtant des romans contemporains de ce genre, mais ils vont plutôt être classés dans la fantasy. Il la série Les larmes du Cardinal de Pierre Pevel ou celle du Lys noir de François Larzem.

Lire la suite

Publicités