L’autrice du mois : Mary Shelley

MV5BMjAxNTUzNzk3Nl5BMl5BanBnXkFtZTgwNDIxMzQzNTM@._V1_SY1000_CR0,0,796,1000_AL_Cet article devait conclure ma série d’articles autour de la thématique d’Halloween, mais comme tu as pu t’en rendre compte je poste moins souvent en ce moment. J’ai quelques difficultés à reprendre un rythme d’écriture satisfaisant et je poste donc surtout quand l’envie me prend. Mais assez parler de moi et laisse-moi plutôt te présenter une femme qui a marqué la littérature et la pop culture : Mary Shelley. Elle est l’autrice de Frankenstein ou le Prométhée moderne. Au-delà d’un roman, elle a créé une créature que tout le monde connaît même si ses origines sont bien souvent oubliées.

Lire la suite

Le Grand Guignol

Grand-Guignol-Paris1947À la fois genre littéraire et lieu culte parisien disparu, le théâtre du Grand Guignol m’a fascinée depuis des années. Pour l’anecdote j’ai découvert son existence, car des filles dans ma classe faisaient un TPE dessus. Le TPE c’est une sorte de méga exposé que tu présentes au bac, moi j’avais fait sur Jack l’Éventreur. (Mais j’aurais voulu le faire sur le Fantôme de l’Opéra, sauf que moi et mon idée avons été en minorités.) Il était donc évident pour moi que je t’en parlerais un jour sur le blog. Il a toutefois fallu que Netlifx sorte un film sur le sujet pour que je me lance. Si tu as un Netflix et que tu as envie de le voir, c’est La femme la plus assassinée au monde. Il n’a rien d’exceptionnel, le scénario est carrément bof, mais une bonne partie du film permet d’avoir une idée de ce qu’était le Grand Guignol. Rien que pour ça, cela vaut le coup d’œil.

Lire la suite

Une brève histoire du manga d’horreur

Cet été je me suis rendu à l’exposition Enfer et Fantômes d’Asie au musée du Quai Branly, elle était passionnante avait le bon goût d’allié deux de mes passions : la mythologie, les légendes et l’horreur. Les livres d’exposition sont passionnants et horriblement cher, celui-ci coûte 45 € pour te donner une idée. Heureusement, ma mère est une très belle personne qui comprend mes messages subliminaux du genre : olala qu’est-ce que j’aimerai avoir ce livre, mais qu’est-ce qu’il est cher quand même… Elle me l’a donc offert pour mon anniversaire. (Pour Noël j’ai refait le coup, mais cette fois-ci avec la campagne Ulule les œuvres de Jane Austen illustrée par Margaux Motin). Pour ce second article sur la thématique d’Haloween, je te propose donc de découvrir l’histoire du manga horreur qui est abordé dans ce livre !

Lire la suite

Museum – Killing in the rain

Date de publication : 12 avril 2017
Mangaka : Ryôsuke Tomoe
Genre : Horreur, thriller
Edition : Pika Seinen
Formats : Manga
Nombre de tomes : 3 (série terminée)

Pour moi le mois d’octobre c’est HALOWEEN. J’ai donc envie de te proposer toutes les semaines un article autour de la thématique de l’horreur, de la terreur et d’Haloween. Quoi de mieux de commencer en te proposant une série de manga qui ravira les adeptes du genre horrifique ? Série en trois tomes, elle a l’avantage d’être courte, totalement publiée et réussi le pari de proposer une histoire remplit de rebondissement, de « oh putin le tueur, la tueuse, n’a pas osé faire ça, si ? NOOOOOOOOON. » et pas mal de « beuuuurk noooon ». Une série à ne pas mettre entre toutes les mains, mais c’est le cas de la plupart des bonnes œuvres du genre horrifique. Si tu es sensible ne va pas plus loin dans la chronique, car le mangaka nous plonge dès les premières pages dans l’horreur.

Lire la suite

Mes lectures de jeunesses

La lecture a toujours fait partie de moi, dès l’instant où j’ai su lire par moi-même je me suis considérée comme une lectrice. J’avais toujours une bibliothèque bien remplie, des livres empruntés au CDI ou bien à la bibliothèque et une liste de fanfiction Harry Potter qui ne connaissait pas de fin. Je ne me souviens pas de toutes mes lectures, si on me dit un titre, je vais m’en rappeler. Par exemple je sais que j’ai lu Narnia, A la croisée des mondes, la Trilogie de Bartiméus, les Orphelins Baudelaires ou encore l’Epouvanteur. Néanmoins, je n’ai pas vraiment de souvenir de ces lectures, si ce n’est que je les ai plus ou moins appréciés. Par contre je me souviens très bien que j’ai refermé Ça de Stephen King après le premier chapitre et que je ne suis plus très à l’aise avec les clowns depuis. (Sans en avoir peur, je garde une certaine méfiance vis-à-vis d’eux. Et puis, il n’y a rien de plus triste qu’un clown en vrai…)

peggysue

Et puis il y a ces sagas qui me reviennent à l’esprit. Celles qui ont marqué ma jeunesse pour moi et qui sont celles dont je chéris particulièrement le souvenir et même que je n’hésite pas à relire avec grand plaisir !

Lire la suite

L’autrice du mois : Gudule

Dans cette série d’articles, je vous présenterai les autrices que j’apprécie. Je ne présente pas leur vie, ce n’est pas ce qui m’intéresse en tant que lectrice. Je vous raconte le rapport que j’ai avec leurs livres, leur écriture et pourquoi leur nom pop dans ma tête quand je pense à un genre en particulier. Pourquoi juste des femmes et pas des hommes ? Tout simplement parce qu’aujourd’hui encore les femmes sont moins reconnues, même dans le monde de la littérature, parce que souvent on juge ce qu’elles écrivent moins bon et enfin parce que mis à part quelques exceptions on cite plus souvent les hommes que les femmes. Pourtant elles sont bien là.

téléchargementLe mois d’octobre, c’est le mois de Halloween pour moi. Noël n’a pas sa place en octobre ni en novembre d’ailleurs. Noël débute avec le premier jour du calendrier de l’avent, soit le premier décembre. Halloween ce sont les friandises, les monstres et l’horreur. Pour l’autrice du mois, je veux donc vous présenter une autrice qui fait passer Stephen King pour un auteur jeunesse. Ce qui est drôle, car l’autrice en question est surtout connue dans le domaine de la jeunesse. Cependant, quand elle écrit pour des adultes, on obtient des romans que l’on ne met pas entre les mains de n’importe qui.

Lire la suite