Portrait fictif : Tristabelle

Portrait fictif est une série d’articles présentant une fois par mois un personnage féminin de la littérature qui m’a marquée. Je vous y présenterai le personnage dans la saga, quel est mon rapport à ce personnage et enfin pourquoi je pense qu’elle est intéressante à présenter dans cette série d’articles. Pourquoi me concentrer uniquement sur les personnages féminins ? Il existe des personnages masculins tout aussi géniaux, mais souvent quand on cite des personnages, cela va être souvent les personnages masculins qui vont venir à l’esprit. Je veux faire en sorte que l’on pense aussi aux personnages féminins. Enfin, c’est un moyen pour moi de vous faire découvrir autrement mes lectures.

bandeau-carmines-2
Il est très rare de trouver un personnage féminin qui possède de vrais défauts. Souvent, on va avoir une fille maladroitement mignonne ou bien avec un sale caractère, qui a un côté un peu dominatrice, mais au fond, elle a un bon fond. Si le personnage est vraiment mauvais, a de réels défauts, elle sera nécessairement, forcément, inévitablement, L’ENNEMIE NUMÉRO UN. Ennemi qui est un peu naze en plus. Dans le portrait fictif de ce mois-ci, Tristabelle est une vraie garce, une vraie psychopathe, une vraie méchante et elle est une vraie héroïne dans le second tome des sœurs Carmines. Elle est aussi très présente dans le premier tome, mais l’histoire se centre autour des aventures de sa sœur. Mais ne t’inquiète pas, je ne vais pas en révéler plus que nécessaire.

Lire la suite

Portrait fictif : Esméralda

Portrait fictif est une série d’articles présentant une fois par mois un personnage féminin de la littérature qui m’a marquée. Je vous y présenterai le personnage dans la saga, quel est mon rapport à ce personnage et enfin pourquoi je pense qu’elle est intéressante à présenter dans cette série d’articles. Pourquoi me concentrer uniquement sur les personnages féminins ? Il existe des personnages masculins tout aussi géniaux, mais souvent quand on cite des personnages, cela va être souvent les personnages masculins qui vont venir à l’esprit. Je veux faire en sorte que l’on pense aussi aux personnages féminins. Enfin, c’est un moyen pour moi de vous faire découvrir autrement mes lectures.

esmeralda-1133987_w767h767c1cx287cy308Esméralda est l’un des personnages principaux du roman Notre-Dame de Paris et aussi le personnage le plus intéressant à analyser à travers les trois œuvres (le roman, la comédie musicale et le film Disney). Elle est en effet la seule dont le caractère est réellement respecté et qui connaît en même temps une évolution. On pourrait même avoir l’impression que c’est un personnage qui grandit et qui a appris de ses erreurs à travers les œuvres. Point intéressant, la comédie musicale est sortie deux ans après Le Bossu de Notre-Dame, mais Esméralda est nettement plus forte et évoluée que dans la comédie musicale.

Lire la suite

Portrait fictif : Isabella Bird

Portrait fictif est une série d’articles présentant une fois par mois un personnage féminin de la littérature qui m’a marquée. Je vous y présenterai le personnage dans la saga, quel est mon rapport à ce personnage et enfin pourquoi je pense qu’elle est intéressante à présenter dans cette série d’articles. Pourquoi me concentrer uniquement sur les personnages féminins ? Il existe des personnages masculins tout aussi géniaux, mais souvent quand on cite des personnages, cela va être souvent les personnages masculins qui vont venir à l’esprit. Je veux faire en sorte que l’on pense aussi aux personnages féminins. Enfin, c’est un moyen pour moi de vous faire découvrir autrement mes lectures.

Dans le portrait fictif de ce mois-ci, le personnage n’aurait peut-être pas vraiment sa place dans cette série d’articles. En effet, Isabelle Bird, héroïne éponyme de la série Isabelle Bird, est femme exploratrice du dix-neuvième siècle, qui a réellement existé ! À travers le format du manga, Taiga Sassa raconte le voyage au Japon de cette exploratrice anglaise. Il base son récit sur les lettres qu’Isabelle écrivait à sa sœur.

images

À l’époque où Isabelle voyage au Japon, le pays est en pleine mutation. La ville d’Edo se nomme désormais Tokyo et le Japon commence à s’ouvrir aux étrangers. Enfin en partie, la majorité des étrangers (j’entends par là Européens colonialistes…) se rendent avant tout au Japon soit pour le commerce, soit comme missionnaire religieux. Ils ne sont pas vraiment là pour découvrir le pays. Au contraire, ils sont plutôt le genre à considérer les autochtones comme des sauvages qu’il faut civiliser. Les accès du pays sont donc limités pour les étrangers. Isabelle va avoir un passeport unique qui lui permet de voyager à travers tout le pays, parce qu’elle ne veut ni commercer, ni évangéliser. Elle cherche jusqu’à découvrir à pays et le faire découvrir à son lectorat dans une démarche bienveillante et non jugeante. Elle agit comme une anthropologue. Une phrase résume parfaitement sa démarche. « Aujourd’hui dans ce pays, une civilisation est sur le point de s’éteindre, des manières de pensées, de vivre au quotidien, des cultures sont en passe de disparaître en même temps que s’efface le nom d’Edo. Nul n’est capable d’arrêter la marche du temps, mais il est possible de consigner des souvenirs ! » À travers ses voyages, Isabelle n’est pas juste là pour faire du tourisme, elle va à la rencontre des autochtones, cherchant à les comprendre.

Lire la suite

Portrait fictif : Xipil

Portrait fictif est une série d’articles présentant une fois par mois un personnage féminin de la littérature qui m’a marquée. Je vous y présenterai le personnage dans la saga, quel est mon rapport à ce personnage et enfin pourquoi je pense qu’elle est intéressante à présenter dans cette série d’articles. Pourquoi me concentrer uniquement sur les personnages féminins ? Il existe des personnages masculins tout aussi géniaux, mais souvent quand on cite des personnages, cela va être souvent les personnages masculins qui vont venir à l’esprit. Je veux faire en sorte que l’on pense aussi aux personnages féminins. Enfin, c’est un moyen pour moi de vous faire découvrir autrement mes lectures.

1730_rot_preview (1)

Dans portrait fictif, j’ai traité jusqu’à aujourd’hui uniquement de personnage issu de roman, que ce soit un tome unique ou bien une saga. L’avantage du roman c’est que je peux facilement développer sur le personnage sans à révéler l’intrigue. J’ai décidé de relever le défi en intégrant dans la série portrait fictif l’héroïne de la bande dessinée de Mobidic : le Roi Ours. Dans cette BD, il y avait trois personnages que j’avais envie de vous présenter : La Déesse Gorille, La Déesse Caïman et enfin l’héroïne Xipil. Malheureusement, il m’est difficile de vous parler des deux premières sans révéler beaucoup trop de l’intrigue.

Lire la suite

Portrait fictif : Renée Michel

Portrait fictif est une série d’articles présentant une fois par mois un personnage féminin de la littérature qui m’a marquée. Je vous y présenterai le personnage dans la saga, quel est mon rapport à ce personnage et enfin pourquoi je pense qu’elle est intéressante à présenter dans cette série d’articles. Pourquoi me concentrer uniquement sur les personnages féminins ? Il existe des personnages masculins tout aussi géniaux, mais souvent quand on cite des personnages, cela va être souvent les personnages masculins qui vont venir à l’esprit. Je veux faire en sorte que l’on pense aussi aux personnages féminins. Enfin, c’est un moyen pour moi de vous faire découvrir autrement mes lectures.

pindsvinet2_244887b

Il y a ces personnages qui me bouleversent, qui me font pleurer, rire, me mettent les larmes aux yeux, que je refuse de quitter. Ces personnages quand je fais leur connaissance au début, je dis moui pourquoi pas et quand j’apprends à vraiment les connaître je voudrais que le monde entier connaisse leur existence. HNB est très loin d’être le monde entier, mais c’est un début pour vous faire découvrir Renée Michel dans l’Élégance du hérisson de Muriel Barbery. Quand j’ai commencé à m’attacher à ce personnage, j’ai su que je devais à tout prix vous parler d’elle sur HNB. C’est un personnage que je n’ai pas l’habitude de rencontrer dans mes lectures. C’est même une lecture à mille lieues de celles que j’ai l’habitude de lire. Le roman m’avait été présenté lors d’un ancien club de lecture et quand je suis tombée par hasard dessus la semaine dernière j’ai voulu lui donner sa chance. Il m’a fallu deux ans et un coup de pouce du destin pour que je découvre ce livre. Et je pense que c’est vraiment le genre de livre que l’on doit lire quand c’est le bon moment. J’ai des livres que je peux lire à tout moment, mais lui, il fallait vraiment un alignement des astres pour qu’il me plaise.

Lire la suite

Portrait fictif : Leela

Portrait fictif est une série d’articles présentant une fois par mois un personnage féminin de la littérature qui m’a marquée. Je vous y présenterai le personnage dans la saga, quel est mon rapport à ce personnage et enfin pourquoi je pense qu’elle est intéressante à présenter dans cette série d’articles. Pourquoi me concentrer uniquement sur les personnages féminins ? Il existe des personnages masculins tout aussi géniaux, mais souvent quand on cite des personnages, cela va être souvent les personnages masculins qui vont venir à l’esprit. Je veux faire en sorte que l’on pense aussi aux personnages féminins. Enfin, c’est un moyen pour moi de vous faire découvrir autrement mes lectures.

Je m’excuse de ne pas vous avoir partagé d’article la semaine dernière. J’étais malade et la qualité de l’article risquait de ne pas être au top.

9782211228138En juin, je vous proposais de découvrir l’Inde des années 1990 avec Babyji. Une adolescente qui découvrait sa sexualité aussi bien avec des hommes, qu’avec des femmes (surtout avec des femmes.) On reste dans la caste des brahmanes, mais cette fois-ci, je vous propose de remonter un peu plus loin dans le temps jusqu’aux années 20 pour faire la rencontre de Leela. Cette héroïne est un peu particulière, car elle est inspirée de la grand-tante de l’autrice !

J’ai fait la connaissance de Leela dans le roman jeunesse Un sari couleur de boue de Kashmira Sheth. J’aurais pu vous parler de nombreux personnages très marquants, notamment de l’institutrice de Leela. Cependant, je ne voulais pas effacer ce personnage du blog. Leela est fiancée à deux ans, mariée à neuf et devient veuve à douze ans. Dans sa caste, le poids de la tradition est très lourd pour une veuve et pendant un an, elle va se retrouver recluse, le crane rasé et mise à l’écart de la société. En toile de fond, il y a Gros Soma, qui va se marier deux fois et perdre deux fois sa femme. On le console, on s’attriste pour lui, et surtout on ne lui impose rien de tout ce que Leela doit subir.

Lire la suite

Portrait fictif : la Princesse Olivia

Portrait fictif est une série d’articles présentant une fois par mois un personnage féminin de la littérature qui m’a marquée. Je vous y présenterai le personnage dans la saga, quel est mon rapport à ce personnage et enfin pourquoi je pense qu’elle est intéressante à présenter dans cette série d’articles. Pourquoi me concentrer uniquement sur les personnages féminins ? Il existe des personnages masculins tout aussi géniaux, mais souvent quand on cite des personnages, cela va être souvent les personnages masculins qui vont venir à l’esprit. Je veux faire en sorte que l’on pense aussi aux personnages féminins. Enfin, c’est un moyen pour moi de vous faire découvrir autrement mes lectures.

2931890221

Quand j’étais enfant, les personnages littéraires que j’aimais le plus c’était les princesses. Je voulais tellement avoir moi aussi une robe de princesse et être comme elle rien qu’un instant. Maintenant que j’ai conscience que cela suppose des devoirs qui me saouleraient carrément, je suis juste intéressée par la robe de princesse. Néanmoins, je suis toujours attirée par les romans qui mettent en scène des princesses. C’est comme ça que j’ai été amenée à faire la connaissance de la princesse Olivia du roman La malédiction de la Sorcières des songes d’Allan Stratton. C’est un roman jeunesse normalement dès dix ans, mais je vous conseille de le lire vous-même avant de le mettre entre les mains d’un enfant. J’ai trouvé certains passages très violents malgré un style destiné à un jeune public.

Lire la suite

Portrait fictif : Jessie Burlingame

Portrait fictif est une série d’articles présentant une fois par mois un personnage féminin de la littérature qui m’a marquée. Je vous y présenterai le personnage dans la saga, quel est mon rapport à ce personnage et enfin pourquoi je pense qu’elle est intéressante à présenter dans cette série d’articles. Pourquoi me concentrer uniquement sur les personnages féminins ? Il existe des personnages masculins tout aussi géniaux, mais souvent quand on cite des personnages, cela va être souvent les personnages masculins qui vont venir à l’esprit. Je veux faire en sorte que l’on pense aussi aux personnages féminins. Enfin, c’est un moyen pour moi de vous faire découvrir autrement mes lectures.

N.B. – D’habitude je vous met une représentation du personnage, ici j’en ai aucune, ça sera donc juste la couverture du livres…

jessieJe dois vous avouer que jamais je n’aurais pensé de parler de Jessie dans portrait fictif. Elle fait pourtant partie de ces personnages littéraires qui m’ont énormément marqué. Elle est d’ailleurs le personnage féminin appartenant aux romans de Stephen King qui m’a le plus marquée. Des années après ma première lecture, je me souvenais encore d’elle. Néanmoins, elle n’a jamais fait partie des personnages dont je comptais parler un jour. Alors, pourquoi vous en parlez aujourd’hui ? Eh bien parce que cet article n’est pas comme les autres, je l’écris en collaboration avec une super amie et super blogueuse Noémie. Si vous suivez ce blog depuis le début, ce nom vous dit peut-être quelque chose, car j’avais parlé de sa page Facebook littéraire ! Depuis, elle a migré vers un blog WordPress : Demy Notebook. Et pour le découvrir, je vous propose de commencer par sa critique du roman Jessie de Stephen King.

Lire la suite

Portrait fictif : Geneviève Lefoux 

Portrait fictif est une série d’articles présentant une fois par mois un personnage féminin de la littérature qui m’a marquée. Je vous y présenterai le personnage dans la saga, quel est mon rapport à ce personnage et enfin pourquoi je pense qu’elle est intéressante à présenter dans cette série d’articles. Pourquoi me concentrer uniquement sur les personnages féminins ? Il existe des personnages masculins tout aussi géniaux, mais souvent quand on cite des personnages, cela va être souvent les personnages masculins qui vont venir à l’esprit. Je veux faire en sorte que l’on pense aussi aux personnages féminins. Enfin, c’est un moyen pour moi de vous faire découvrir autrement mes lectures.

LefouxfaceConnaissez-vous la délicieuse Geneviève Lefoux ? Si vous n’avez pas encore fait sa rencontre, après cet article vous allez très probablement vous lire les trois sagas de Gail Carriger : Le Protectorat de l’ombrelle, Le pensionnat de Mlle Géraldine et Le Protocole de la Crème anglaise. Pour vous déclamer mon amour à Geneviève, je vais devoir vous spoiler les trois séries au sujet de ce personnage. Ne vous inquiétez pas, je fais attention de ne rien révéler de l’intrigue principale du roman. Geneviève est un personnage secondaire dans les trois séries. On pourrait même dire qu’elle appartient au décor. Néanmoins, elle a su quand même voler mon cœur.

Lire la suite

Portrait fictif : Ginny Weasley

Portrait fictif est une série d’articles présentant une fois par mois un personnage féminin de la littérature qui m’a marquée. Je vous y présenterai le personnage dans la saga, quel est mon rapport à ce personnage et enfin pourquoi je pense qu’elle est intéressante à présenter dans cette série d’articles. Pourquoi me concentrer uniquement sur les personnages féminins ? Il existe des personnages masculins tout aussi géniaux, mais souvent quand on cite des personnages, cela va être souvent les personnages masculins qui vont venir à l’esprit. Je veux faire en sorte que l’on pense aussi aux personnages féminins. Enfin, c’est un moyen pour moi de vous faire découvrir autrement mes lectures.

Pour ce premier article de portrait fictif, je vais vous présenter un personnage bien connu : Ginny Weasley de la saga Harry Potter. Quand on parle des personnages de la saga Harry Potter, Ginny n’est pas vraiment la première que l’on cite. Même si beaucoup de personnes la trouvent très cool, quand on parle de personnages féminins dans la saga Hermione ou Luna sont le plus souvent évoquées. J’ai pendant longtemps eu une relation difficile avec ce personnage, avant de reconnaître qu’elle est très cool.

Lire la suite